Testé par des ninjas : la City Tour Lux

Question très importante: est-ce que la poussette idéale existe? Si c’est le cas, je ne l’ai pas encore trouvé. Mais…notre nouvelle poussette s’y rapproche. L’été passé, nous avons acheté et testé une nouvelle poussette pour nos 2 apprentis ninjas. Si je vous en parle que maintenant c’est que nous avons voulu la tester en voyage, 3 fois plutôt qu’une. Parce que oui, c’est une poussette de voyage!

Mais non, ce n’est pas une poussette double, car Miss Ninja  ne pratiquerait jamais ses habilités de marche et j’appréciais encore trimballer bébé Ninja en porte-bébé, mais souvent j’allais chercher Miss Ninja à la garderie avec Bébé Ninja dans la poussette et au retour, à la moitié du chemin, Miss n’en pouvait plus de marcher. Bien évidemment, je me retrouvais avec non plus une mini ninja, mais bien un mollusque. Et laissez-moi vous dire que ça ne marche pas vite!

 

Ce que nous cherchons dans une poussette

Nos critères étaient une poussette compacte, de qualité et qui pouvait être utilisée avec un enfant plus grand de 35 lb et un tout petit face au parent. Nous avons d’abord opté pour la City Tour de baby jogger. Nous avons été très impressionnés par son aspect compact et sa légèreté. À quelques reprises, j’ai pu facilement prendre bébé dans mes bras et apporter la poussette pliée par la poignée pour monter les escaliers du métro. Sans parler qu’une fois dans le métro, elle se glisse entre deux sièges et on peut même replié la barre de direction pour gagner encore plus de place. De plus, elle se plie d’une main et prend très peu de place dans le coffre de la voiture. Par contre, j’ai trouvé son panier de rangement trop petit, mais surtout difficile d’accès. Que le dossier ne se baisse pas complètement à plat n’était pas un problème pour moi et bébé a fait plusieurs petites siestes incliné. Un autre point qui me dérangeait était de ne pas voir mon bébé, surtout lors de longues promenades.

Malgré que j’aimais vraiment beaucoup la City tour elle ne répondait pas à nos besoins. Qu’à cela ne tienne, baby jogger propose une alternative! Apparemment, je ne suis pas la seule à vouloir plus que ce que la City Tour offre. Dernièrement, le modèle City Tour Lux est arrivé sur le marché.

 

Là où la City Tour Lux gagne des étoiles
crédit photo: ninja nest

Nous voulons toujours une poussette compacte. Il m’arrivais très souvent de sortir sans la poussette parce que notre ancienne était trop grosse et que je ne voulais pas avoir à gérer des problèmes d’espace dans l’autobus ou même dans les rayons de certains magasins. Et c’est sans parler que si on la mettait dans le coffre de la voiture, elle prenait toute la place. De plus, nous avions quelques voyages de prévus et nous voulions pouvoir apporter cette poussette avec nous dans l’avion, le train et l’autobus. Je peux vous dire que la City Tour Lux nous a suivi partout partout sans problème. J’ai même pu voir plusieurs regards jaloux de parents avec une poussette qui avaient peine à se trouver une place dans les transports en commun.

La poussette City Tour Lux est légèrement plus lourde que le modèle de base (19.6 lb vs 14.21 lb). 19,6 lb c’est encore moins lourd que mon bébé. Donc si je peux porter mon bébé à bras toute la journée, je devrais être capable de transporter la poussette au besoin. Et 19 lb c’est léger comme poussette. En comparaison, la Uppababy Vista pèse 26.6 lb et la city select, aussi de baby jogger, 29.5 lb. En ce qui concerne les poussettes de la même catégorie, la yoyo de babyzen pèse 12.78 lb, la mountain buggy nano 13lb et la bugaboo bee3 19.6 lb. Ce n’est donc pas la plus légère des poussettes compactes, mais elle est assurément en bonne position si on la compare à des poussettes régulières. Le modèle lux est également un peu plus large (53.5cm) que le modèle standard. Je n’ai pas mesuré, mais à l’oeil je dirai un pouce de plus. De toute façon, vous savez les sièges qui se plient dans les autobus, et bien la poussette prend seulement la place d’un siège.

Après 2 ans de pratique, Miss ne marche toujours pas sur de longues distances de façon fiable et bébé non plus évidemment. Il fallait donc que la poussette idéale puisse accommoder autant un petit bébé qu’un grand.

Et pour nous, accommoder un petit bébé signifie qu’il doit pouvoir me faire face. Et que le pare-soleil soit assez grand pour faire sa job quand le dossier est baissé. Et avoir un panier accessible sans avoir à déranger bébé. Et que le dossier puisse se baisser facilement sans réveiller bébé s’il s’endort en position assise. Et même chose pour la fenêtre (est-ce qu’il y a pire que d’ouvrir la petite fenêtre pour voir si bébé dort et le réveiller avec le bruit du Velcro? Donc, pas de Velcro.) Bref, si bébé dort c’est sacré, mais on ne s’empêche pas de vivre. Alors vous savez quoi? Avec la City Tour Lux on est en affaire! Elle est d’utilisation simplissime et on se demande comment les autres manufacturiers de poussettes n’ont pas pensé à tout cela.

Ça c’est pour bébé, mais les plus grands aussi ont le droit d’embarquer. Le dossier est assez haut (50cm) que la tête de Miss ne dépasse pas, ce qui est intéressant parce qu’elle embarque dans la poussette quand elle est fatiguée et s’endort souvent. Lors de notre périple en Allemagne, je dirais qu’elle y a fait une sieste sur trois environ.  Et bien-sûr, avec ses 35 livres, elle n’atteint pas la limite de poids. Un plus que je ne pensais pas apprécier autant est le frein qui s’actionne avec la main et non pas avec le pied comme c’est le cas sur la majorité des poussettes. À la maison, nous utilisons une planche pour que Miss Ninja puisse se reposer les pattes et la planche bloquerait le frein si celui-ci était à la base, mais avec la City Tour Lux, aucun problème! Maman Ninja se sent beaucoup plus sereine quand elle sait ses apprentis en sécurité.

crédit photo: ninja nest

Finalement, si je prends la poussette, c’est que je ne veux pas m’encombrer de sacs. Il faut que le panier puisse au minimum contenir un sac à couche pour 2 enfants et être accessible sans avoir à réveiller bébé (on se souvient, un bébé qui dort est la chose la plus merveilleuse au monde, mais en même temps la plus fragile). À prime abord, son panier ne semble pas immense, mais je vous jure qu’il contient un sac de sport, ce que vous avons essayé lors de notre premier voyage. Je n’y croyais pas mes yeux, mais cela nous a bien servi: allez, hop, un sac de moins à transporter. Il est aussi très facile d’avoir accès à nos choses dans le panier, surtout si le siège fait face au parent.

Précisions

3 critères qui reviennent souvent quand il est question de poussette de voyage concernent la maniabilité, la position couchée du dossier et la possibilité d’amener la poussette en cabine lors de voyage d’avion. Voici ce que j’en pense:

Il est reconnu que les poussettes parapluie ne sont pas agréables à utiliser sur des chemins pavés comme c’est souvent le cas en Europe. Malgré ses petites roues, nous n’avons eu aucun problème à nous promener sur les pavés pas toujours de niveau. Est-ce parce que la City Tour Lux est vraiment bien conçue ou parce que nous n’avons pas de comparatif n’ayant jamais eu de poussette parapluie? Aucun des enfants ne s’est plaint et autant bébé que Miss a fait des siestes sur différents terrains. Il est toutefois vrai qu’avec un poids lourd, il est un peu plus difficile de tourner (surtout pour grand-maman) sur les pavés. Nous avons eu la chance d’avoir avec nous famille et amis en voyage et tous, sauf grand-maman, ont trouvé que c’était très agréable de pousser l’engin.

Deuxièmement, s’il semble évident qu’un bébé naissant ait besoin que sa poussette puisse se transformer en lit, mes enfants sont plus à l’aise de dormir légèrement inclinés. Donc un dossier qui ne s’incline pas totalement ne doit pas être un frein quand vient le temps d’acheter une poussette pour un bébé de plus de 3-4 mois. Cela dit, c’est vrai que c’est commode pour y mettre des sacs lorsque l’enfant veut bien marcher et l’autre est en porte-bébé.

Troisièmement, la City Tour Lux vient avec un sac de transport (avec bretelles pour mettre au dos svp!), mais ne peut pas être considéré comme bagage de cabine car ses dimensions sont trop grandes. Cela veut dire que vous devrez la laisser à la porte d’embarquement et la récupérer à la sortie de l’avion. Cela veut surtout dire que vous pouvez apporter un bagage de cabine de plus. Même si à la base je trouvais que c’était une très bonne idée de pouvoir prendre la poussette avec soi dans l’avion, et une s pourquoi j’ai d’abord acheté la City tour de base, qui elle peut être considérée comme un bagage de cabine, j’ai vite changé d’idée quand on m’a permis de la prendre quand même puisque l’avion n’était pas plein. Visualisez : 2 adultes avec chacun un enfant dans les bras, un sac à dos ou en bandoulière, un sac de sport et on ajoute à ça un sac qui contient la poussette! On se rend comment à notre siège? On est mieux d’avoir des bras supplémentaires. Ou on garde un enfant dans la poussette jusque dans l’avion et on s’arrange pour mettre la poussette dans son sac dans l’allée? Juste à l’écrire j’ai des sueurs. En vérité, l’idéal est de se débarrasser de la poussette dès qu’on arrive à la porte d’embarquement.

 

crédit: ninja nest
Place à l’amélioration

Malgré tout l’amour que j’ai pour la City tour lux, il y a toutefois des petits points qui pourraient être mieux.

1-J’aurai vraiment aimé que les roues arrières soient un peu moins large, comme la City Tour originale. Quand je regarde le tout, il me semble que ce serait possible…

2-L’appui pieds est très petit et présent uniquement quand le siège est orienté vers l’avant..

3-Il est parfois difficile de soulever le devant la poussette pour embarquer sur un trottoir ou dans l’autobus quand un enfant de 35 lb y prend place.

4- Si elle se manipule bien sur la plupart des terrains, il faut toutefois éviter la plage.

5-Son prix est assez élevé si vous cherchez à acheter une autre poussette uniquement pour un voyage. Comme c’est désormais notre poussette principale, nous étions tout à fait disposés à débourser le 400$ (et profiter d’une promotion dans une boutique québécoise).

 

Verdict

Bon, ce n’est peut-être pas la poussette parfaite, parce que c’est comme les extraterrestres, je ne crois que cela existe. Par contre, la City Tour Lux de baby jogger a beaucoup beaucoup à offrir :  compacte sans compromis, grand panier et pare-soleil, confort et maniabilité, ainsi que polyvalence et facilité d’utilisation. Quoi demander de plus? Compagne idéale lors de voyages, elle pourrait bien détrôner plusieurs rivales comme poussette de ville et devenir la chouchou des parents. En tous les cas, moi quand je me promène en ville avec la mienne, je me trouve bien hot!

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *