Comment voyager comme un ninja

On imagine que quand un ninja voyage, il est prêt à tout. On s’imagine aussi qu’il ne s’encombre pas de multiples valises trop lourdes. Quand nous avons décidé que j’allais rejoindre Papa Ninja avec les enfants en Europe, j’ai tout de suite compris à quel point voyager léger allait m’être indispensable. Même si une amie allait m’accompagner, il m’apparaissait évident que moins serait mieux. Nous revenons tout juste d’un voyage d’une semaine en famille et les déplacements avaient été quelque peu problématiques. Voyez-vous, avec un bébé et une apprentie ninja qui refuse de marcher ou si elle marche, menace de se sauver à tout instant, nous n’avons pas trop de nos 4 bras d’adultes pour gérer les enfants et les bagages. Et là, je ne vous parle pas de la gestion dans l’avion de bébé ninja qui se tortille sans arrêt et qui pense visiblement que dormir c’est pour les faibles. Donc, si petit soit-il, il monopolise un adulte à lui seul rendant presque impossible toute intervention auprès de sa sœur par l’adulte qui l’a dans ses bras. J’avais donc intérêt à partir avec un minimum de bagage pour m’assurer d’avoir un semblant de mobilité.

Comme ce voyage est pour visiter la famille,nous avons l’avantage de pouvoir rester dans un appartement et d’avoir toutes les commodités associées comme une cuisine et une machine à laver pour les vêtements. Il y a même déjà quelques jouets et livres pour les enfants. Heureusement, les petits ninjas sont habitués d’avoir peu de jouets (vous pouvez lire à ce sujet pourquoi nous avons réduit les jouetspourquoi nous avons réduit les jouets). Les 2-3 jeux que nous apportons pour l’avion suffiront et je gage qu’ils seront ravis de découvrir les nouveaux jeux chez Oma (grand-maman en allemand). L’autre avantage est la durée de notre voyage: nous resterons 3 semaines. Cela vaudra alors la peine d’acheter shampoing, savon, couche, etc. sur place. Finalement, la météo semble vouloir être clémente, donc nous apportons manteau de printemps et imperméables, mais pas de bottes ni de manteaux d’hiver.

 

Pourquoi voyager léger?

Tout d’abord, même si le déplacement à l’aéroport n’est que 2 jours dans notre voyage de 3 semaines, on ne voulait pas commencer nos vacances sur une mauvaise note. Et une fois à destination, il nous faut prendre l’autobus jusqu’à l’appartement, donc on ne voulait pas s’encombrer de trop de valises.
Et ce n’est pas parce Miss a droit à une valise avec son billet d’avion qu’elle va la traîner. En fait, il faut considérer qu’on devra aussi porter et pousser ses petits ninjas-là dans la poussette. Et nous, adultes, avons juste 2 bras et un dos chacun pour transporter bagages et enfants.
Finalement, on voit cela comme un autre défi ou plutôt une expérience. Vivre avec le strict minimum peut être comme une simulation de ce que notre vie pourrait être. Si on vit bien avec 5-6 ensembles de vêtements pendant presque un mois, si on se passe facilement de tel et tel gadgets, si nos 15 manteaux différents ne nous manquent pas, on devrait être capable de le faire le restant de l’année n’est-ce pas? Cela peut donc être une façon facile de vivre dans la simplicité pour un temps donné.

 

L’attirail complet

Voici enfin le contenu de nos bagages ainsi que leur distribution. À noter, ce sont les bagages pour Maman Ninja, Miss Ninja et Bébé Ninja seulement.

Sac à dos de 35 litres comme bagage de cabine.
✓1 ensemble de vêtements complet (pantalon, chandail long, bas et sous-vêtement);
✓Grand sac Ziploc avec les médicaments liquides (Tylenol pour nourrisson et pour enfants, eau saline, Camilia pour poussées dentaires, vitamine d pour bébé), gel désinfectant maison pour les mains et petite bouteille de savon de Castille;
✓Petit sac avec brosses à dents, dentifrice et peigne;
✓Grand sac Ziploc avec 4 sachets de compotes de pommes (pas sur la photo);
✓Parapluie;
✓Chapeaux, caches-cou et mitaines légères pour tous. À destination il fera 5°C à notre arrivée;
✓Manteaux qu’on enlèvera une fois à l’aéroport et qu’on remettra à destination.

Sac de sport comme 2e bagage de cabine avec le nécessaire pour passer un beau 7h de vol

✓2 livres pour enfants à couvertures souples;
✓Petit sac avec figurine;
✓Moyen sac avec toutou et marionnette;
✓Moyen sac avec collation en tout genre et bavette;
✓Petit sac avec lingettes;
✓2 couvertures chaudes et 2 couvertures de mousseline;
✓Loup et coquille;
✓Bouteilles d’eau avec remplir après avoir passé la sécurité;
✓Ring Sling;
✓Sac a couche.

Sac a couche


✓4-5 couches pour bébé;
✓3 culottes d’entraînement pour Miss;
✓Lingettes humides;
✓Tapis à langer;
✓Linge blanc tout usage;
✓mouche-bébé et suces;
✓Colliers et jouets de dentition;
✓Mouchoirs;
✓Petite trousse de premiers soins (tampons désinfectants, Tylenol en suppositoire, pansements adhésifs, thermomètre);
✓Peanuts (juste parce que le sachet était déjà là);
✓Serviettes de voyage.

 

Valise principale

 

✓Bébé: 2 pyjamas, 6 ensembles complets de vêtements, 1 gigoteuse. Pour l’avion il portera un 3e pyjama;

✓Miss: 2 pyjama, 4 ensembles. Pour l’avion, elle portera un ensemble;
✓Maman: 1 legging, 1 jupe, 1 robe, 1 jeans, 5 chandail, 1 veste, 2 pyjamas, 1 soutien-gorge, 5 paires de sous-vêtements et de bas. Je porterai un pantalon détente avec une camisole et un hoodie pour l’avion. C’est beaucoup de haut, mais il faut penser que bébé me salit aussi souvent que lui 😒;
✓Bottes de pluie pour les enfants, 2e paire de chaussures pour tous, pantoufles souples pour les enfants;
✓Imperméables pour tous, pantalons de pluie pour les enfants;
✓2e paies de chapeaux et mitaines pour les petits;
✓Chapeaux soleil pour petits;
✓1 grande serviette turque;
✓Trousse de toilette;
✓2 livres d’activités;
✓Culottes d’entraînement et couches pour 3 jours et culotte d’entraînement pour la nuit pour la durée du séjour (c’est léger, nous avons la place et ne sommes pas sûrs d’en trouver des aussi grandes);
✓Un sac à dos de jour;
✓3 bavettes a manches longues et 3 petites bavettes en ratine ( on app un petit majeur qui aime bien se salir et apprend encore à cracher boire;
✓Draps contour de bassinette;
✓2 taies d’oreiller;
✓Gro Clock;
✓Veilleuse;
✓Les 2 livres de la routine du dodo de Bébé-Ninja

Les 5 derniers items dans l’espoir de faire dormir les petits ninja comme à la maison et diminuer les effets du décalage horaire.

Question transport

1 porte-ninja préformé (mais ça peut aussi bien été une échapper ou un mei tai);

✓poussette compacte. Lors de notre dernier voyage, nous avions également apporté une planche qui s’installe derrière la poussette et sur laquelle Miss pourrait se tenir debout lorsqu’elle ne veut plus marcher, mais elle a refusé catégoriquement ce mode de transport, donc nous l’avons laisser à la maison.

 

 

Bons coups et regrets

Était-ce assez ou avons-nous oublié des essentiels? Une semaine après notre départ, je dirais surtout que nous aurons pu faire avec un peu moins. Les pantalons et bottes de pluies n’ont pas servi et si pluie il y avait eu nous aurions pu simplement ne pas aller jouer dehors. Les 2e chapeaux, mitaines et paires de souliers ont aussi été inutiles. J’avais bien peur de perdre un chapeau, mais en réalité, même à la maison nous avons fait l’hiver avec principalement un seul chapeau alors nous aurons très bien pu en laisser un derrière nous.

À l’opposé, nous n’avons pas pu trouver les mêmes couches et celle que nous avons achetées étaient trop grandes. Avoir eu de la place, j’aurai peut-être pris ce qu’il nous fallait pour le séjours et éviter des achats inutiles.

Concernant le dodo, c’est plus délicat. Jamais j’aurai pensé coucher Bébé Ninja si tard! Résultats, il était trop fatigué pour sa routine et nous n’avons pas utilisé les livres. De plus, il avait besoin de réconfort plus puissant qu’un drap familier et j’ai dû le coucher dans mon lit, donc le drap de bassinette n’a pas servi non plus. Finalement, ayant oublié l’adaptateur pour brancher le GroClock, nous avons dû nous rabattre sur les techniques traditionnelles pour contrer le décalage horaire, ce qui s’est avéré plus facile que je le pensais. Mais ça, nous n’aurons pas pu le prévoir et chaque enfant et voyage est différent. J’aime mieux avoir pris ces 5 items que de les avoir regrettés.

En conclusion, encore une fois, nous aurons pu faire avec moins! De toute façon, ce qui importe vraiment dans les voyages ce sont les expériences vécues, pas comment nous étions habillés. Si voyager avec moins nous permets de voir de façon plus agréable, c’est déjà un bon plan pour créer les conditions propices de moments inoubliables. Maintenant, le défi sera de ne pas ramener trop de souvenirs de notre voyage.

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *