Désencombrer 2e partie: le stock des enfants

Ce n’est pas toujours facile de se débarrasser de ses choses n’est-ce pas? Des fois, c’est plus facile quand ce n’est pas nos affaires. Et qui a PLEIN d’affaires à se débarrasser chez toi? Sûrement tes enfants!

Un incontournable dans le processus de désencombrement est la pile à donner. Si on est chanceux, quelqu’un de notre entourage sera très content de partir avec les pyjamas trop petits et les bottes de l’an passée. Autrement, il nous reste quelques options comme les plateformes de petites annonces et les dons à un organisme qui récupère les vêtements (mais attention, je me permets de vous conseillez de vérifier si les vêtements seront redistribués à des familles d’ici ou vendus en lot pour le recyclage à l’étranger). Entre les deux, il y a la friperie avec consignation. Le principe est simple: vous allez porter vos choses et elle les vend pour vous.

Près de chez moi, il y a une friperie pour enfants qui fonctionne comme ça. La boîte aux trésors qui fêtera son 21e anniversaire cette année est tenue par Mélanie qui est à la tête de la friperie depuis maintenant 10 ans. Mère monoparentale de trois enfants, elle a laissé son emploi dans le secteur du service à la clientèle pour avoir une meilleure conciliation travail-famille. Être son propre patron apporte certes responsabilités et demande beaucoup de sacrifices, mais cela lui permettait d’être plus près de ses enfants. Aujourd’hui ses enfants sont grands (15, 20 et 22 ans), et Mélanie continue de s’investir dans son commerce.

Les avantages d’une friperie

  • Il s’agit souvent de petits commerces, donc évidemment, acheter dans une friperie pour enfants c’est encourager l’économie locale. Dans les trois friperies que je fréquente, ce sont même les propriétaires qui sont présents la plupart du temps. Et ça, moi personnellement, j’aime bien ce contact personnel. Je dirais même qu’on y reçoit un service hors pair, car les propriétaires connaissent très bien la vie de famille et comment les enfants grandissent vite. En fait, quand je vais à la la boîte aux trésors, je ne suis pas juste une cliente, je suis sa cliente.
  • En tant que consommatrice, acheter dans une friperie l’autre d’en avoir le plus pour mon argent. Et comme les vêtements ont déjà été porté donc lavés aussi, on a pas la mauvaise surprise de retirer un morceau tout à coup plus petit de la sécheuse. En plus, tous les produits nocifs de conservation du tissus ont eu le temps de disparaître. C’est donc mieux pour notre porte feuille et pour la santé de nos minis.
  • Et pour les consommateurs à conscience écologique, c’est simplement le choix logique. On sait que la production de vêtements est très polluante à plusieurs égards (culture du coton, traitement du tissus, rejet des eau usées, transports), mais on oublie souvent l’après. Des tonnes de vêtements encore bons se retrouvent dans les dépotoirs. Acheter usagé c’est réduire son empreinte écologique. Et je sais à quelle vitesse les enfants doivent changer de vêtements. Je viens justement d’acheter des pyjamas pour bébé Ninja qui est passé de la grandeur 3 mois à 24 mois en seulement 8 mois. Ça en fait des petits pyjama ça!

Qu’est-ce qu’on y trouve?

Quand on pense friperie, on pense vêtements. Mais on se rend vite compte que dans la majorité des cas il y a plus que des vêtements.
A la boîte aux trésors, comme dans toutes bonnes friperies pour enfants, il y a des vêtements pré-aimés pour bébé et enfant jusqu’à 10 ans environ. Je ne vous cacherai pas qu’il y a cependant moins de choix pour les enfants plus vieux alors que les tablettes croulent sous les cache-couches de 3 à 12 mois.

Crédit photo Friperie pour enfants la boîte aux trésors

Mais un bébé, il ne faut pas juste l’habiller! On peut trouver tout l’équipement qu’il faut pour le nourrir, le coucher, le changer, le porter, le laver, le surveiller, le chausser, le promener et le divertir. Ah les jouets! Ce ne devrait pas s’appeler la boîte aux trésors, mais l’entrepôt. Voyez-vous-même.

Crédit photo Friperie pour enfants la boîte aux trésors

Une friperie de quartier

Ce que j’aime particulièrement de cette friperie c’est le sentiment de communauté qui s’en dégage. Bien évidemment, utiliser des jouets et des vêtements qui ont déjà appartenu à d’autres enfants du même quartier contribue à ce sentiment, mais la friperie la boîte aux trésors c’est plus que ça.

C’est aussi un point de chute pour recycler les sièges d’autos expirés ou accidentés. Le centre de recherche et d’éducation à l’environnement régional démonte les sièges et recycle les matériaux, entre-autre le plastique. On peut donc éviter qu’un ième siège d’auto aille encombrer les dépotoirs et avoir la conscience tranquille tout en magasinant les manteaux de printemps pour le petit dernier. Si vous êtes de la région de Montréal, vous pouvez venir porter votre vieux siège au 1610 rue barré.

Finalement, au fil des ans, la propriétaire à su développer des ententes avec des organismes communautaires afin d’aider des familles dans le besoin. Ce qu’elle ne peut pas vendre va tout de même retrouver une nouvelle famille.

Comment ça marche

En fait, c’est assez simple. Il suffit de s’assurer que les items soient propres et en bon état. Ensuite, on prend rendez-vous et elle s’occupe de vendre vos choses. Une fois que le chandail préféré de votre mini a trouvé une nouvelle famille, elle vous reverse une partie du profit.

Donc oui, on pense à apporter les vêtements trop petits, mais tout tout ce qui touche les enfants aussi. De quoi vous donner un joli coup de pouce pour votre désencombrement. Et comme consommateur-trice, c’est tout aussi intéressant de magasiner.

Êtes-vous un habitué des friperie pour enfants ou pour adultes? Quelle sont vos préférées?

Cet article reflète mes propres opinions. Je n’ai aucunement été rémunérée.

Coordonnées de la friperie pour enfants la boîte aux trésors

page facebook

1610 rue barré, ville saint-Laurent

514-855-0659

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *