La ludification du ménage: une stratégie gagnant-gagnant

Avertissement: Cet article pourrait changer votre vie.

Vous aimeriez transformer votre famille en bête de ménage? On pourrait bien avoir à la solution au partage des tâches ménagères, voire de la charge mentale. En fait, vous ne pouvez pas ne pas continuer à lire.

Si vous et/ou votre partenaire êtes moindrement compétitif, vous allez adorer. Nous allons vous partager notre trouvaille. Mais attention, cela fonctionne seulement si vous êtes joueurs. Ce que nous proposons c’est de ludifier le ménage. Avec une bonne structure de jeu, cela peut même devenir très addictif.

Premièrement, je dois préciser que nous avons utilisé ce jeu avant la naissance de notre premier enfant et que cela fonctionnait à merveille. L’arrivée d’un bébé compliquait les choses et nous avons laissé cette façon de faire de côté. Depuis ce temps-là, l’impression que l’autre ne faisait pas autant que soi était comme un caillou dans une chaussure pour notre vie de couple et notre maison était loin de recevoir les soins qu’elle méritait. Nous avons donc décidé d’actualiser le jeu “Ménage Ultime“.

The game is on!

C’est quoi?

Si vous connaissez les systèmes d’emulation utilisés dans les écoles vous comprendrez tout de suite. Le principe est de récompenser chaque “bonne action”. En bref, cela implique qu’à chaque fois que quelqu’un fait une tâche ménagère, il reçoit des points. Lorsqu’assez de points sont accumulés, on peut les échanger contre une récompense. Ça marche assez bien avec les enfants…et avec les adultes.

Comment ça marche?

D’abord, il est très important de s’asseoir ensemble. Le succès ne vient pas des récompenses, mais en grande partie de la préparation et la communication.

Premièrement, on discute calmement de toutes les tâches à faire et de ce que ça représente pour chacun comme lourdeur. Souvent, de faire cet exercice permet déjà de se rendre compte que notre tendre moitié en fait plus que ce qu’on croyait ou des raisons pour lesquelles on a l’impression qu’il ou elle ne fait jamais telle tâche. On peut même ajouter des tâches abstraites comme prendre rendez-vous chez le dentiste pour les enfants afin d’inclure une partie de la charge mentale.

Ensuite, on attribue une valeur à chaque tâche. Par exemple, faire la vaisselle donne 4 points, partir une brassée 1 point, sortir les poubelles 2 points. On peut même adapter selon les préférences de chacun. Lui déteste laver la toilette alors qu’elle ne déteste pas autant cela , ce sera donc 3 points pour lui et 2 pour elle.

Astuces de ninja

On peut ajouter des petits défis ou extras pour nous motiver encore plus. Par exemple, si les vêtements sont pliés immédiatement pendant toute la semaine on reçoit 5 points bonus. L’important est que cela nous ressemble et que cela reste un jeu.

Après cela fait, on choisit nos récompenses. L’idéal est de trouver de petites récompenses et des plus importantes. Il est possible également de décider que certaines récompenses sont automatiques lorsqu’on accumule un certain nombre de points et que ceux-tu ne soient pas déduits. Un peu comme dans un jeu vidéo lorsqu’on reçoit un bonus simplement en se rendant assez loin dans le jeu. Ainsi, on se crée des plateaux de réussites et il est doublement motivant de continuer sur la bonne lancée du début. Par exemple, lorsqu’un membre de la famille Ninja atteint 60 points, il obtient une passe pour une heure de temps à soi sans être dérangé. Et il continue à accumuler des points. Ainsi, 40 points plus tard, il pourra se permettre une gâterie (chips, chocolat, etc.) lorsqu’il atteindra 100 points. Pour ce genre de récompenses, nous avons décidé qu’il fallait débourser nos points et donc il faudra à nouveau 100 points pour avoir droit à une autre gâterie.

Exemple de récompenses:

  • “Me time”
  • Massage
  • Gâterie
  • Souper au restaurant ou livraison
  • Congé de vaisselle ou de cuisine
  • Dormir tard samedi matin
  • Une nuit à l’hôtel (ça, ça prend beaucoup de points)

Astuce de ninja

On se donne aussi des récompenses de couple. Il faut que les 2 aient chacun 100 points et on se fait venir des sushis.

J’imagine très bien cela pour les enfants aussi. Quand tous les enfants auront 25 points on les amène au cinéma!

Comme ça, tout le monde a intérêt à participer et cela fait ressortir la dimension du travail d’équipe.

En application

En pratique, nous avons réalisé une feuille pour comptabiliser nos points et allons la plastifier. Elle est bien en vue sur le frigo et un marqueur effaçable est juste à côté.

À chaque fois que nous accueillons 50 points dans une catégorie, nous les effaçons et nous ajoutons une étoile dans la section de gauche (les doigts).

Comme vous pouvez voir, nous avons créée des catégories: cuisine, planchers (ramassage), lavage, salle de bain (incluant le petit pot et les changements de couches), transport (tout ce qui est d’amener des choses sur un air étage, mais aussi de sortir les poubelles) et éteindre des feux qui comprend tout le reste. Notre premier jeu n’avait pas de catégorie, mais nous voulions avoir une idée plus précise de ce que chacun accomplissait.

Il semblerait que maman Ninja fasse un peu de tout alors que papa Ninja soit très principalement productif dans les catégories de salle de bain et cuisine.

Les résultats

Est-ce que ça marche pour vrai? Oh que oui! Ça te motive un homme – façon de parle hein, ça motive les femmes aussi- et parce que les tâches routinières sont vite faites, ça donne plus de temps pour faire le ménage en profondeur.

Mais surtout, tout le monde est content de mettre la main à la pâte. Que ce soit par esprit de compétition ou pour l’attrait d’une récompense, les tâches ménagères ne sont plus une corvée et les chicanes de couple pour des choses ridicules sont du passé.

Finalement, c’est vraiment un système gagnant-gagnant. D’une part, celui qui participe beaucoup à plus de points, donc plus de récompense, alors il est super content! Et d’autre part, celui qui participe moins, bien il fait moins de trucs poches alors il est aussi content!

Aviez-vous déjà pensé faire un système dans ce genre-là? Comment gérez-vous le partage des tâches ménagères?

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *