Défi de janvier: faire taire son syndrome de l’écureuil

Novembre et décembre ont été durs sur notre budget. Avec 3 anniversaires et noël en 2 mois, disons qu’une pause de consommation serait bienvenue.

Nos avons donc eu l’idée de minimiser nos achat le plus possible. D’une part, cela devrait nous permettre d’équilibrer notre budget et d’autre part, nous forcer à utiliser ce que nous avons déjà à la maison. C’est un défi particulièrement difficile pour moi et mon syndrome de l’écureuil.

J’appelle ma manie de faire des provisions et de garder de la nourriture un peu partout le syndrome de l’écureuil. Il s’agit en fait d’une vrai maladie aussi appelée syllogomanie comme on peut le constater sur Wikipedia. Bon, ce n’est pas parce que je garde au moins trois différentes sortes de collations dans mon bureau au travail et que je cache parfois des biscuits dans des endroits inusités de la maison que je suis atteinte de syllogomanie. Moi, j’en rie alors que c’est un trouble pas du tout drôle.

Le défi à l’épicerie

Bon, cela étant dit, en quoi consiste réellement le défi de janvier? Et bien, nous allons limiter les achats, principalement l’épicerie, au strict minimum. L’idée est de se débrouiller avec les provisions accumulées afin de ne pas les perdre. Notre hypothèse est que nous pouvons faire beaucoup plus que nous le pensons de prime abord. Serons autorisés les achats de produits périssables tel que lait, pain, fruits et légumes, car le but n’est pas de manger de façon déséquilibrée. Par contre, avant d’acheter de nouveaux fruits et legumes frais, nous allons nous concentrer sur ceux qui attendent dans le congélateur.

Ce sera un défi parce que cela signifie que les réserves vont disparaître à vue d’oeil. Je serai définitivement hors de ma zone de confort. Il faudra également que je me retienne d’acheter tous ces produits que nous consommons régulièrement même s’il sont en solde.

Mais encore?

Outre l’épicerie, nous allons faire un moratoire sur les achats qui ne sont pas indispensables. Avant d’acheter un nouveau meuble ou cadre photo, nous allons attendre février. Nous pensons que souvent, l’envie nous passera et que quelques semaines plus tard nous aurons changé d’idée. Cela va aussi grandement nous aider à garder notre maison en ordre après l’avoir désencombrée. Après tout, le premier pas à la réduction des déchets c’est bien réduire sa consommation!

Suivez-nous sur Instagram et Facebook pour voir nos progrès.

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *